Rechercher
  • yannickisabelle

Origines du yoga en entreprise


Yoga en entreprise, Yoga Corporate, Yoga au bureau, Yoga au travail : quelques mots clés pour changer le monde de l’entreprise ! C’est la promesse, l’accroche….Le monde d’avant et celui d’après. Le monde d’avant étant bien sûr moins réjouissant que celui d’après. C’est volontairement réducteur et ça frise la provocation…

Quelques post didactiques suivront, dans les semaines à venir, pour présenter le yoga en entreprise, avec je l’espère une palette de couleurs et des nuances qui éclaireront une pratique en fort développement depuis une dizaine d’années, en France.

D’abord le Yoga, une discipline physico-psychique visant l’unité, la conscience de Soi, pratiquée en Inde depuis au moins 3000 ans, formalisée dans un corpus littéraire exceptionnel écrit dans une langue, mère des langues indo-européennes, le Sanskrit. C’est une tradition qui se transmet de maître à disciple très souvent dans la clandestinité pendant des centaines d’années. Les femmes sont la plupart du temps exclues, à part dans le Tantra, dans une société hindoue très cloisonnée.


Alors quel rapport avec le yoga en entreprise au 21ème siècle ? Patience ! (vertu du yoga). Arrivent aux Indes, les Occidentaux, les Britanniques. Les premiers écrits, les premiers dessins et les premières photos surprennent, interpellent, scandalisent, enthousiasment, dégoûtent, envoutent, les commerçants, les érudits et les artistes. L’Europe colonisatrice, découvre, fascinée, une philosophie, une discipline polymorphe dans laquelle l’âme individuelle veut s’unir à l’univers tout entier : ascèses extrêmes et renoncements complets. Pour en savoir plus, deux ouvrages de référence : « Yoga une histoire- monde », de Marie Kock, éditions La Découverte et « Les racines du yoga » Marc Singleton Editions Almora (l’éditeur français des écrits exceptionnels du yoga !)


Les Anglais et Allemands, plus tard les Français étudient le sanskrit et commencent à traduire des écrits centenaires, observent les saddhus et cherchent à comprendre et analyser leurs pratiques mystiques : ils rédigent des livres et articles réservés à une élite de curieux lettrés occidentaux. Ils diffusent ce qu’ils ont compris. Puis le premier Indien Paramahamsa Yogananda (1893-1952) arrive en 1920 aux Etat-Unis, à Boston, où il tient une conférence au Congrès International des Religions.

Il écrira « Autobiographie d’un yogi » en 1946 et enseignera aux Etats-Unis pendant de nombreuses années fondant un mouvement toujours existant. Et quel rapport avec le Yoga au bureau ? On y vient tout doucement.

L’opus cité précédemment rencontre un vif succès. Au fil du temps, il est traduit en 45 langues. Toujours publié aujourd’hui, il devient le livre de chevet de certaines personnalités artistiques comme George Harrison, membre des Beattles et bien sûr le mythique entrepreneur génial, Steve Jobs, co-fondateur et ancien président d’Apple.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout